Évaluation

band61

Pour chaque cours, les travaux et examens sont généralement établis comme suit :

  • Un travail majeur et /ou
  • Un ou des travaux mineurs et / ou
  • Un examen ne dépassant pas 50% de la note finale

Il est impératif que tous les travaux exigés soient remis dactylographiés ou sous format numérique et déposé sur le campus virtuel et présentés selon les normes établies par l’IBQ (voir le guide présentation matérielle approuvée par l’IBQ). Un travail non dactylographié ne sera pas accepté ni corrigé.
Nous demandons à chaque étudiant de conserver une copie de tous ses travaux avant de les remettre pour correction.

Système de notation

Notation des cours

La notation des cours se fait selon un système littéral, chaque lettre correspondant à un nombre de points selon le barème suivant:

L’IBQ utilise le même barème que celui employé à l’université Laval depuis septembre 2013:

% Code Points Définition
95-100 A + 4,33 Excellent
90-94.9 A 4,00 Excellent
87-89.9 A – 3,67 Excellent
84-86.9 B + 3,33 Très bon
80-83.9 B 3,00 Très bon
77-79.9 B – 2,67 Très bon
74-76.9 C + 2,33 Bon
70-73.9 C 2,00 Bon
67-69.9 C – 1,67 Bon
64-66.9 D + 1,33 Passable
60-63.9 D 1,00 Passable
0-59.9 * E 0,00 Échec

 

*  Note de passage dans un programme et dans un cours (60%)

band27

1. Moyenne cumulative

La moyenne cumulative est calculée en additionnant le nombre de points obtenus pour l’ensemble des cours, divisée par le nombre de cours de trois (3) crédits pour lesquels ces points ont été obtenus. Les crédits et les points des cours hors programme ne contribuent pas au calcul de la moyenne cumulative.

2. Normes de réussite

2.1 Réussite à un cours

En ce qui concerne les cours universitaires en partenariat avec l’université Laval, le guide des études de l’université Laval s’applique.

L’étudiant réussit un cours lorsqu’il obtient au moins 60% pour l’ensemble des examens et travaux. Il est important de noter que tous les travaux exigés dans un cours doivent être remis. Un résultat inférieur à 60% (depuis  septembre 2013) entraîne un échec de ce cours.

Depuis septembre 2013, l’étudiant(e) non universitaire dont la note finale pour un cours donné est inférieure à 60% mais supérieure à 50% est autorisé à refaire un examen ou un travail établi par la direction, à la condition que l’ensemble des exigences du cours ait été complété. La note de ce travail ou examen devra être supérieure à 60% et remplacera la précédente. Des frais administratifs de 50$ (cinquante dollars) seront applicables

2.2 Réussite à un programme

En ce qui concerne les cours universitaires en partenariat avec l’université Laval, le guide des études de l’université Laval s’applique.

L’étudiant réussit un programme s’il obtient une moyenne cumulative d’au moins 1,67 (C).

L’étudiant qui aura complété un programme de diplôme avec une moyenne cumulative de 3,7 et plus obtiendra son grade avec une mention d’honneur.

2.3 Probation

En ce qui concerne les cours universitaires en partenariat avec l’université Laval, le guide des études de l’université Laval s’applique.

L’étudiant dont la moyenne calculée trimestriellement, avant reprise, est inférieure à 60 %, est mis en probation.

Au cours de la période de probation, l’étudiant doit répondre aux exigences suivantes :

  • Reprendre et réussir les cours échoués.
  • Reprendre et réussir un ou des cours déjà réussis que l’IBQ lui demande de reprendre pour hausser sa moyenne cumulative au niveau exigé pour le programme.

Assistance aux cours

En ce qui concerne les cours universitaires en partenariat avec l’université Laval, le guide des études de l’université Laval s’applique.

Afin de réussir adéquatement ses cours, il est impératif que l’étudiant soit présent à chaque cours enseigné sur place. Toute absence doit être signalée par écrit au doyen académique et une absence à plus de 2 cours (6 heures), même avec une raison valable et motivée obtiendra la mention « abandon avec échec » à son relevé de notes, à moins qu’un arrangement ait été convenu avec le doyen académique pour rattraper ou compenser les heures de cours manquées.

En ce qui concerne les cours à distance, une vérification du temps passé sur le campus virtuel sera effectuée automatiquement. Aucune absence ne peut être acceptée, l’étudiant(e) pouvant organiser son temps à sa guise selon ses disponibilités et ses contraintes. L’IBQ présume de l’éthique chrétienne des étudiants en ligne.

band62

Météo/Annulation de cours

En ce qui concerne les cours universitaires en partenariat avec l’université Laval, le guide des études de l’université Laval s’applique.

Dans le cas d’une tempête de neige ou autres intempéries, il sera du devoir de l’étudiant d’aller consulter ses courriels pour toute indication à cet effet et vérifier les annonces du site web.

Annulation, abandon, échec

En ce qui concerne les cours universitaires en partenariat avec l’université Laval, le guide des études de l’université Laval s’applique.

Dans les quatorze (14) premiers jours du début d’un cours, l’étudiant peut l’annuler avec la pénalité monétaire applicable (selon ce guide), sans qu’aucune mention apparaisse à son relevé de notes.

Du quinzième jour à la sixième semaine de cours (mi-session), si aucun avis écrit n’a été émis par l’étudiant à la direction de l’IBQ, il s’agit d’un « abandon » du cours et cette mention apparaîtra au relevé de notes de l’étudiant et les pénalités monétaires en vigueur seront appliquées, s’il y a lieu.

Dès la septième semaine de la session, tout abandon de cours est considéré comme un « échec » et cette mention apparaîtra au relevé de notes de l’étudiant.

Attention, il est à noter que l’absence à un cours ou l’arrêt de paiement d’un cours ne constitue pas une annulation ou un abandon du cours. Seul un avis écrit peut déterminer la date exacte de l’annulation, l’abandon ou l’échec d’un cours.

Renvoi – suspension

En ce qui concerne les cours universitaires en partenariat avec l’université Laval, le guide des études de l’université Laval s’applique.

Si le bien-être général l’exigeait, il pourrait être demandé à un étudiant qui ne cadrerait pas avec les buts et valeurs de l’IBQ, de se retirer comme étudiant(e) même s’il n’y a pas eu d’écart spécifique de conduite. Un tel étudiant ne pourra pas participer aux activités en cours de la session.

band63

Dates d’échéance

En ce qui concerne les cours universitaires en partenariat avec l’université Laval, le guide des études de l’université Laval s’applique.

Tout travail ou examen remis en retard est passible d’une pénalité administrée par la direction de l’IBQ, calculée en pourcentage qui diminue la note attribuée par le professeur de la façon suivante :

Perte de 5% sur les points accordés pour le travail pour chaque journée de retard incluant les fins de semaine mais excluant les jours fériés, et ce, jusqu’à un pourcentage maximal de 35% de perte sur la note accordée. Un retard de 8 jours et plus entraîne un échec pour ce travail.

Pour l’étudiant suivant sa formation à distance, la date de dépôt électronique ou la date de réception du travail par courrier envoyé à l’IBQ déterminent le retard, et la pénalité est calculée de la même façon que précédemment expliquée.

Aucun travail corrigé n’est remis à un étudiant n’ayant pas acquitté en totalité les droits et frais rattachés au cours concerné.

Intégrité dans les études (plagiat)

En ce qui concerne les cours universitaires en partenariat avec l’université Laval, le guide des études de l’université Laval s’applique ainsi que les point suivants:

L’appel de Dieu étant de connaître Sa Parole et de la proclamer, la direction et les enseignants de l’Institut Biblique du Québec croient à l’exactitude de la connaissance biblique, à la compétence de sa diffusion et au développement du caractère chrétien pour remplir cet appel. Un niveau élevé de la vie chrétienne et une formation académique pertinente sont deux éléments que l’IBQ s’efforce d’atteindre. Chaque étudiant doit donc être un bon intendant des dons et des aptitudes que Dieu lui a donnés car la malhonnêteté intellectuelle est devenue trop courante dans le milieu des hautes études.

Voici quelques exemples de ce qui est considéré comme « malhonnêteté  académique » :

  • Copier ou utiliser une aide non autorisée dans les examens ou les tests.
  • Plagier, c’est-à-dire copier des données d’un texte, d’un livre de bibliothèque ou d’un travail de recherche fait par quelqu’un d’autre en le soumettant comme le sien (il est impératif de citer expressément ses sources).
  • Présenter un travail pour lequel on a déjà reçu une note dans le cadre d’un autre cours sans avoir reçu le consentement du professeur.
  • Donner de faux renseignements dans le but d’obtenir une plus haute note pour un cours.
  • Aider un autre étudiant à réaliser l’une des actions mentionnées ci-dessus.

L’intention de tromper les enseignants ou la direction de l’IBQ est inacceptable.

L’étudiant doit réaliser qu’être intègre fait honneur à Dieu. Conséquemment, l’étudiant ne doit pas traiter à la légère la malhonnêteté académique car elle est considérée comme une offense sérieuse par l’IBQ.


« Règlements pédagogiques – Procédure d'inscription »