À l’école de Moise, Conclusion (Pierre Bergeron)